Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

UNE PSY ... CAUSE

UNE PSY ... CAUSE

Un regard intime (et féminin!) sur la société, la famille, la personne ... et les psychothérapies!


J-2 COMME JEÛNE - 2

Publié par Marie-José Sibille sur 2 Octobre 2015, 09:27am

Catégories : #Le quotidien - c'est pas banal ...

J- COMME JEÛNE - 2

J’ai rêvé cette nuit que je prenais trois chocolats dans le vieux buffet de ma grand-mère, le même où je piquais les pastilles Pulmoll quand j’étais petite, début de mon addiction au réglisse. Je ne suis pas très accro au chocolat, j’aime bien, sans plus. Dans mon rêve, je regardais ces chocolats, et je les remettais en place sans les manger. Mon être nocturne a déjà commencé le travail. Je me rappelle à quel point il m’a été utile lors de l’arrêt d’une addiction dont je parlerai sûrement une autre fois, la cigarette. Malgré le temps passé, je me souviens encore combien les rêves, avec leur force organique et émotionnelle, ont été un élément essentiel de ma difficile victoire.

Pour en revenir à mon défi actuel, j’ai regardé avec bonheur hier le documentaire d’Arte. Ce film est à voir par tous les professionnels de l’accompagnement, de la thérapie, mais aussi par tous ceux qui souffrent et qui en ont marre des anti-inflammatoires et autres corticoïdes à répétition. Il paraîtrait même, et je veux bien le croire, que le jeûne a des effets sur les troubles de l’humeur, la dépression, ainsi que sur des maladies mentales plus invalidantes.

Si vous lisez régulièrement ce blog, vous savez que je m’intéresse beaucoup à l’éthologie et au comportement animal. Pour moi, dire qu’un animal cautionne le jeûne est bien plus crédible et motivant que si un prof d’université le fait … C’est comme ça que, dans ce remarquable documentaire, c'est le discours éclairant du manchot empereur qui jeûne quatre mois par an, et celui de pauvres souris martyres de la science qui survivent à une chimiothérapie uniquement grâce au jeûne, qui ont fini de me persuader.

Existe-t-il un jour où sont fêtés « Sainte souris blanche » et « Saint rat de laboratoire »? Il faudrait profiter de l’ouverture affichée du Pape François pour le proposer.

La nourriture est la plus grande dépendance qui soit! Ma deuxième motivation essentielle est de sentir la possibilité de vivre sans. J’imagine cela comme un envol. Cela me permet en tous cas de me projeter positivement dans cette aventure, car il paraît que les angoisses de nombreuses personnes sont grandes à l’idée d’arrêter de manger. C’est pour cela qu’il existe des diètes et des jeûnes partiels. Ils ne sont juste pas dans ma nature.

To be continued …

Commenter cet article

fabienne 05/10/2015 14:30

''je me souviens encore combien les rêves, avec leur force organique et émotionnelle, ont été un élément essentiel de ma difficile victoire.''c'est très vrai et je l'ai expérimenté souvent...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents