Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

UNE PSY ... CAUSE

UNE PSY ... CAUSE

Un regard intime (et féminin!) sur la société, la famille, la personne ... et les psychothérapies!


JOUR J COMME JEUNE

Publié par Marie-José Sibille sur 3 Octobre 2015, 20:20pm

Catégories : #Le quotidien - c'est pas banal ...

                                                     JOUR J COMME JEUNE

 

J'arrive en fin de deuxième journée, grande marche sur la plage, mais aussi quelques douleurs, fatigue, frilosité. Aucune faim. À peine ai-je vaguement entendu mon estomac gargouiller. Et la purge au sel d'Epsom est tout à fait supportable. Il paraît d'ailleurs que c'est cette purge et la descente alimentaire préalable qui permettent de ne pas trop ressentir la faim. Le corps ne reçoit plus d'information concernant une nourriture à venir, il comprend, il s'adapte.
Le jeune, une "nouvelle" thérapie dit le documentaire d'Arte, peut-être au second degré? Car nous avons encore dans notre calendrier chrétien le Carême et le Mardi Gras. Ces fêtes nous parlent d'un rapport à la nourriture qui peut être tellement plus créatif que les trois ou quatre repas par jour imposés par la modernité. Bombance un jour, jeûne un autre, notre corps au lieu de s'appesantir année après année ou de se rigidifier dans l'absence de jouissance, va nous apprendre à alterner les plaisirs du plein, de l'abondance, les Mardis Gras, et ceux du manque, les jours de Carême qui aiguisent les sens et l'esprit, et nous permettent ainsi le moment du repas revenu, de faire "gras" avec "plus maigre", et de meilleure qualité.
Toutes les religions ont ainsi proposé le jeûne, ainsi que la méditation sous une forme ou une autre, et aussi la prière comme capacité à "relier le haut et le bas", le ciel et la terre, l'esprit et le corps par l'intermédiaire de l'âme. C'est d'ailleurs le sens du mot religion, qui veut dire "ce qui relie", de même que "Yoga" avec une autre racine. Aujourd'hui la Science s'approprie lentement ces pratiques de soin et de croissance ancestrale en reniant souvent leurs origines. C'est de bonne guerre. Toutes les religions monothéistes ont fait de même: elles ont récupéré l'expérience  des religions précédentes, et leur calendrier des fêtes lié au rythme de la Nature, tout en les écrasant.
 

Plongée dans le vide

Plongée dans le vide

Commenter cet article

fabienne 05/10/2015 14:32

les 3 premiers jours sont les plus difficiles...courage ma belle MJ

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents